page

Généralités dentaires du cheval

Caractères généraux de dents

 

>>

Particularités :

La dentition du cheval présente des caractères:

  • Hypsodonte : les dents du cheval poussent en permanence et cette croissance est compensée par l'usure avec la dent antagoniste. Les incisives et les canines ont une hypsodontie moindre que les prémolaires et les molaires.
  • Dyphiodonte : le cheval possède deux dentitions, une lactéale et une définifive.
  • Brachiodonte : la dentition du cheval comprend des dents à éruption rapide mais dont la croissance est rapidement limitée (ex: dent de lait).
 

>>

Nombre de dents du cheval :

Le cheval peut posséder un total de 44 dents :

12 incisives, 4 canines, 12 pré-molaires, 12 molaires, 2 dents de loup et 2 dents de cochon mais ce total théorique peut-être diminué :

  • Il tombe à 40 chez la majorité des chevaux par l'absence des "dents de loup" et des "dents de cochon", située, quand elles existent, en avant des deuxièmes pré-molaires maxillaires.
  • Il n'est plus que de 36 chez les juments qui très souvent n'ont pas de canines. Dans le cas contraire, elles sont dites "BREHAIGNES".

Dentition

 

>>

Anatomie :

Les dents du cheval sont composées de différents tissus, de la partie la plus centrale de la dent vers la partie la plus externe : la dentine, l'émail et le cément.
La surtace occlusale des prémolaires et des molaires est formée par des éminences (cuspides) et par des cavités (infundibulums) qui permettent la fragmentation des aliments en de fines particules alimentaires.
La surtace occlusale de ces dents n'est donc pas lisse et il est important de garder ce caractère pour une bonne fragmentation des particules alimentaires. C'est pourquoi le T.D.E. ne travaille en principe que sur les jonctions des dents.
Le dents sont ancrées dans des alvéoles dentaires (= cavités formées dans l'os pour accueillir la dent).
Celles-ci sont principalement maintenues dans leur alvéole par le ligament alvéolo-dentaire (LAD) qui est un amortisseur majeur des chocs perçus par la dent, ainsi qu'un informateur (sensibilité proprioceptive).
La gencive recouvre la partie coronaire de la dent ainsi que l'os alvéolaire. Tout ce système forme, avec le cément, le parodonte (ensemble des tissus de soutien de la dent). Les dents sont innervées et vascularisées, le cheval ressent donc la douleur et les dents peuvent se nécroser.

L'âge dentaire :

Un T.D.E. va pouvoir évaluer l'âge d'un cheval par rapport à :

 

>>

La présence ou non de dents lactéales :

  • Les caractères différenciant les dents lactéales des dents définifive sont :
    - Un volume général moins important
    - Une couronne plus blanche
    - Une racine plus courte
  • Chronologie d'éruption des dents lactéales :
    - Pinces : 10 à 12 jours (il n'est pas rare que le poulain naisse avec des pinces)
    - Mitoyennes : 1 mois
    - Coins : entre 6 et 10 mois
    - Pré-molaires : dans les premières semaines
    Remarque : Il n'y a pas de molaires lactéales.
  • Chronologie d'éruption des dents définifives :
    - Pinces : 2 ans 1/2
    - Mitoyennes : 3 ans 1/2
    - Coins : 4 ans 1/2
    - Canines : 4 ans - 4 ans 1/2
    - Pré-molaires 2 : 2 ans 1/2
    - Pré-molaires 3 : 3 ans 1/2
    - Pré-molaires 4 : 4 ans 1/2
    - Molaires 1 : 1 an
    - Molaires 2 : 2 ans
    - Molaires 3 : 3 ans 1/2 - 4 ans
    La dent de loup (ou pré-molaire 1) fait son apparition entre 6 mois et 3 ans.
 

>>

En regardant la face occlusale des incisives :

L'évolution de la face occlusale des dents se fait par rapport à l'usure avec la dent antagoniste.
Celle-ci est classée selon 5 stades successifs (rasement / rodontite / nivellement / triangularité / biangularité).

L'apparition ou la disparition de la "queue d'aronde" peut aussi informer le T.D.E. sur l'âge du cheval.

incisives

Les 5 stades Pinces Mitoyennes Coins
Rasement 6 ans 7 ans 8 ans
Rodontite 9 ans 10 ans 11 ans
Nivellement 13 ans 14 ans 15 ans
Triangularité 14 ans 15 ans 16 ans
Biangularité 17 ans 18 ans 19 ans
"Queue d'aronde"     Apparition : 7 ans et 12 ans
   
  Tous ces âges restent approximatifs. Par exemple, en fonction de l'angle formé par les incisives des arcades maxilaires et mandibulaires, les dents s'usent différemment. Plus le cheval vieilli, plus il est difficile d'évaluer son âge.